L’histoire du Mala :

Créé en Inde il y a plus de 3000 ans, le Mala trouve ses racines dans l’hindouisme, le bouddhisme, la méditation et le yoga. Le terme « Mala » est un mot en Sanskrit (langue des textes religieux hindous et bouddhistes) qui signifie « guirlande de méditation ». Au cours de vos séances de méditation, vous devez répéter 108 fois un mantra, en utilisant votre Mala pour compter. Un mantra est un mot ou son répété durant la méditation afin de vous aider à vous concentrer. En termes plus simplifiés, un mantra est la formule condensée d’une prière. La plupart des Malas sont composés de 108 perles, mais de nos jours, on trouve des bracelets bouddhistes beaucoup plus courts, et composés de 10-20 perles maximum. S’il n’est pas répété 108 fois, le mantra le sera en une fraction de ce nombre. Par exemple : une moitié, un tiers, un quart, un douzième. Ainsi nos Malas ont 54, 36, 27 ou 9 perles. Malaland prête une attention particulière à la confection de ses bijoux Mala car ceux-ci sont issus uniquement de l’artisanat local du village bouddhiste Kut Nam Sai dans le Nord de la Thaïlande. Ils y sont tous assemblés entièrement à la main. La vente de ceux-ci auront à terme des répercussions positives et directes sur le quotidiens des Thaïlandais de ce petit village les ayants confectionnés.